LE VERNIS AU TAMPON.

 

Le vernis au tampon reste la plus belle façon de mettre en valeur le bois. Sa résistance n'est bien sûr pas comparable à celle des vernis modernes mais au niveau de l'aspect final, le résultat est sans appel. Un vernis moderne donnera toujours l'aspect d'un film de protection recouvrant le bois alors qu'un vernis au tampon bien réalisé sera très brillant et ne présentera aucune épaisseur visible. Il donnera un effet de profondeur, faisant ressortir teinte et veinage. En vous penchant sur une tablette vernie au tampon, il vous semblera que vous vous regardez directement dans le bois comme dans un miroir !

Seuls les bois précieux et semi-précieux méritent ce traitement. Par ailleurs, plus le bois sera dense et plus il sera facile de le vernir.

 Les difficultés d'application : La mise en ouvre d'un vernis au tampon traditionnel demande une grande expérience. Pour cette raison, les fabricants ont conçu des produits et des méthodes plus faciles d’accès. Avec les produits modernes et un peu d'entraînement, un amateur soigneux obtiendra de très bons résultats ! La méthode se décompose en plusieurs étapes : 

1- la fabrication du tampon ;

2 - le bouche-porage à l'aide du bouche-pore en pâte ou à l’aide de ponce ;

3 - le vernissage au vernis tampon et au vernis copal surfin ;

4 - l'éclaircissage à la popote.

La méthode : Pour ses premiers pas au vernis au tampon, il est préférable de s'entraîner sur des meubles sans valeur (pour des meubles de grande valeur, il sera même toujours indispensable de faire appel à un professionnel, ceci pour ne pas risquer de dévaloriser irrémédiablement la pièce).

Essentiel...
- La température ambiante est très importante : entre 18 et 25°. Le bois doit être à la même température.

- Veillez à la qualité de l'éclairage pour mieux voir les éventuels défauts.

- Évitez d'huiler le bois avant de vernir (méthode utilisée par certains ébénistes pour faire ressortir le veinage du bois), cela risquerait d'entraver la qualité d'accroche de la gomme laque.

- Enfin, seule l'expérience vous permettra d'ajuster le mode d'emploi à votre mesure afin d'obtenir le résultat désiré !

Et maintenant place à la pratique...

 

Vernis tampon 3

 

1 - La fabrication du tampon

Le tampon est constitué de deux parties :

- Une partie intérieure qui constitue le réservoir ;

- Un tissu extérieur dans laquelle elle est empaquetée.

Deux sortes de tampons sont généralement utilisées :

- Pour le bouche-porage : un tampon grossier constitué de mèche de coton en réservoir et d'une toile de lin à trame large est normalement utilisé avec notre bouche-pore cellulosique (*).

- Pour le vernissage : un tampon plus fin constitué de la mèche de coton en réservoir et d'une toile de coton fine en extérieur, conviendra pour l'application du vernis.

 La forme du tampon (une bonne planéité assurera un meilleur résultat) est celle d'un petit balluchon qui s'adapte parfaitement aux panneaux.

Si vous devez aller dans les coins, il vous faudra confectionner un tampon avec une pointe (en forme de souris).

Cette opération prépare principalement les fonds avant un vernissage au tampon ou une finition cirée.

(*) : A la place du bouche-pores cellulosique, on pourra utiliser – comme les ébénistes anciens -  de la poudre de ponce que l’on dispersera sur la surface à boucher, en l’humidifiant avec de l’alcool à vernir.

 

Vernis tampon 4

 

Préparation du bois

La préparation du bois devra être très soignée. Il est préférable de poncer dans le sens des fibres.

Application

L'application se fera au tampon grossier (voir plus haut) constitué de mèche de coton recouvert d'une toile de lin épaisse. Travaillez en mouvements rotatoires ou en "8" pour bien forcer la pénétration dans les pores.

Laissez sécher 3 à 4 heures puis égrenez à la laine d'acier n° 0000 ou bien poncer au papier de verre à vernir.

En fonction de la porosité du bois, il peut être nécessaire de répéter l'opération plusieurs fois pour obtenir un bouche-porage complet.

 Si le tampon accroche sur le bois…

 Si votre tampon accroche sur le bois, ce qui peut se produire par temps chaud, mettez quelques gouttes de diluant cellulosique ou d’huile à vernir sur la partie travaillante du tampon. Sa facilité de mise en œuvre est évidente par rapport au bouche-porage traditionnel à la ponce ou au tampon qui demande de l'expérience : le séchage est de 3 à 4 heures alors que l'on recommande de laisser tirer un bouche-porage classique entre 8 et 15 jours. Il est totalement incolore, mais peut être teinté avec des teintes universelles.

A noter : portez des gants lors de l'application de produit.

3 - Le vernissage

A - Surfaces planes : VERNIS AU TAMPON

 Le vernis au tampon est obtenu à partir de gommes laques en solution dans des solvants volatils (alcool à 95°, diluant cellulosique). Il se dilue et se nettoie à l'alcool à vernir.

Application

- Munissez-vous d'un tampon "fin" (avec toile de coton) et malaxez-le un peu dans votre main pour bien répartir le vernis et le modeler... Pensez à conserver une bonne planéité au tampon.

- Travaillez la surface directement en formant des ronds et des "8", toujours dans le même sens, afin de déposer uniformément une pellicule de vernis. Ne jamais stationner, car le tampon accrocherait ! Veillez bien à la propreté du tampon et, si possible, mettez-vous à contre-jour pour mieux surveiller la régularité de l'étalement du produit.

- Changer la toile extérieure lorsqu’elle est engorgée.

- En fin de travail, les mouvements s'allongeront dans le sens des fibres du bois. Évitez de terminer votre travail avec un tampon encore rempli de vernis... En passant de multiples fois sur la surface à vernir et grâce à un séchage rapide, les pores seront saturés rapidement !

- Laissez sécher 24 heures puis égrenez légèrement à la laine d'acier 0000 ou un papier de verre à vernir et recommencez la manœuvre une ou même deux fois !

- Après encore 24 h de séchage, vous devrez égaliser la surface à l'aide d'un tampon imbibé avec 4/5° de vernis et 1/5° d'alcool à 95°.

B - Moulures et sculptures : VERNIS COPAL SURFIN

Ce vernis (appelé aussi vernis de St Petersburg) est dilué à l'aide de térébenthine de Venise. Sa gomme laque, partiellement composée de résine de Copal, est particulièrement pure et donne une grande brillance !

Très liquide, il est utilisé principalement pour les moulures et sculptures dans les vernissages au tampon. Séchant extrêmement vite, ce vernis devra s'appliquer en 1 passe, sans retouche. Une nouvelle charge pourra être effectuée après 24 heures si nécessaire.

Son séchage ultra rapide sera précieux pour la finition de petits objets décoratifs, cadres, lampes etc.

Application

- Pour les moulures, le plus sûr semble être de prendre du coton hydrophile. Posez le tampon de coton moyennement imbibé en le pressant dès le départ avec précaution pour éviter les coulures.
- Passez-en une fois sans revenir car votre tampon risquerait d'accrocher. Pour les sculptures et parties creuses, le pinceau doux à vernir (type petit gris) pourrait être préférable !

- Prenez garde de "charger" modérément, car vous risqueriez d'obtenir des engorgements.

- Après 24 heures, égrenez à la laine d'acier 0000 et rechargez de la même façon.

C - Et pour fixer une patine...

Le vernis Copal surfin vous sera d'un grand secours pour fixer une patine à l'ancienne (qu'elle soit à base de bitume de Judée ou de cires teintées) avant de passer une couche de cire de finition.

Il suffit simplement de l'étaler en une fois, au coton à mécher, en longues passes fines.

Évitez de passer deux fois au même endroit en cours d'application !

4 - L'éclaircissage

Cette opération permet, après durcissement du vernis, d'obtenir le brillant final.

A - Sur les surfaces planes...

Traditionnellement, cette opération s'opère avec un tampon chargé d'alcool à vernir mais reste très difficile à réaliser. Notre méthode, plus simple, consiste à polir la surface à l'aide d’une popote :

- Bien remuer la popote avant utilisation (dépôt de "ponce" au fond du récipient).

- Appliquer au coton à mécher en travaillant en gestes concentriques et homogènes pour éviter les irrégularités de traitement.

- Après quelques minutes de séchage, lustrer avec un chiffon de laine.

B - Pour les moulures et les sculptures…

Les propriétés du vernis Copal Surfin vont nous venir en aide !

Étalez simplement du vernis Copal sur les parties difficiles à traiter, à l'aide d'un pinceau fin ou de mèche de coton.

L'aspect, au final, sera le même que celui obtenu avec le vernis au "tampon anglais".

A noter : le lubrifiant inclus dans la popote peut laisser quelques traces qui disparaîtront en 24 heures.

 

Vernis tampon 2

*                    *